Poêlée de légumes d’hiver

Poêlée de légumes d’hiver – latabledejacinta.com

En hiver aussi, on peut se régaler avec des légumes. Voici une recette facile et très parfumée, à faire avec quelques navets, carottes et champignons. Si vous n’êtes pas convaincu par les navets, je vous encourage à aller chercher au marché une botte de navets frais avec une fane bien fraîche. Pour la fraîcheur, choisissez-les comme si vous choisissiez un bouquet de fleur. Les feuilles doivent être fermes. Ensuite, le secret est dans la cuisson et les aromates que vous y mettrez.

Ingrédients

Une botte de navets, 3 carottes, un poireau et 100 g de champignons. Huile d’olive, sel et poivre… herbes de Provence, poivre de Sichuan, sel de l’Himalaya, ail écrasé.

Botte de petits navets frais – latabledejacinta.com

Préparation

Étape 1 – découper vos légumes : épluchez vos carottes et découpez-les en bâtonnets fins. Plus fins que dans mes photos. Découpez la fane des navets et gardez-la pour une soupe. Lavez bien les navets car ils ne seront pas épluchés. Coupez-les en quartiers ou plus s’ils sont gros. Pour le poireau, découpez le vert et gardez-le pour une soupe.  Découpez les racines à la base. Retirez les feuilles desséchées. Incisez le poireau sur la longueur pour le laver et retirer la terre à l’intérieur. Enfin, émincez le poireau. Lavez vos champignons, enlevez la terre et découpez-les en 4. Pour ma part, j’utilise les pieds. Certaines personnes les jettent mais si le produit est frais il n’y a pas de raison.

Étape 2 – blanchir les légumes : préparer une casserole d’eau bouillante dans laquelle verser les navets et carottes pour qu’ils cuisent quelques minutes. 5 minutes à ébullition suffisent.

Blanchir les légumes – Poêlée de légumes d’hiver – latabledejacinta.com

Étape 3 – poêler les légumes : dans une poêle, versez un bon filet d’huile pour y saisir vos légumes. Ils doivent rissoler et se colorer. Salez, poivrez. Ajoutez les poireaux et une pointe d’ail écrasé. Mélangez et faites en sortes qu’ils se colorent et deviennent translucides. Il ne reste plus qu’à ajouter les champignons. Continuez la cuisson.

N’hésitez pas à ajouter un filet d’eau et d’huile après avoir saisi les carottes et les navets. Pour les végétariens et vegan en recherche de consistance, ajoutez une céréale et un peu de bouillon : boulgour, quinoa…

N’oubliez pas non plus de faire une soupe avec les fanes et le vert du poireau.

Publicités

Courge butternut farcie, crème aux cranberries, noix et fromage

Butternut farcie, crème aux cranberries, noix et fromage – latabledejacinta.com

Une recette d’inspiration américaine avec son mélange de cranberries et de fruits secs. Si vous voulez une recette tout à fait vegan, il suffit de remplacer le fromage par du tofu.

Ingrédients pour 1 butternut

1 butternut, 100 g de fromage de chèvre ou de fromage frais, 25 g de cranberries, 25 g de noix, 2 à 3 cuillères à café d’huile d’olive, 1 à 2 cuillères à café de tahini (crème de sésame), 1 gousse d’ail hachée, 1 cuillère à café de cannelle en poudre, 1/2 cuillère à café de noix de muscade en pourdre, 1/2 tasse de chapelure, 1/4 de tasse de persil haché, sel et poivre.

 Etape 1 : cuisson du butternut

Préchauffer le four à thermostat 7. Couper la butternut en 2 et retirer les graines. Déposer les 2 moitiés dans un plat allant au four. Verser une tasse d’eau au fond du plat. Recouvrir d’aluminium et mettre le plat au four pendant 45 minutes. 

Etape 2 : préparation de la crème et du crumble

Dans un petit saladier, mélanger et écraser avec une fourchette le fromage,  l’huile d’olive, le tahini et l’ail. Ajouter les noix et les épices. Il faut que cette crème soit onctueuse. Dans un autre bol, préparer le crumble en mélangeant la chapelure et le persil. Vous pouvez ajouter 20 g de beurre fondu et mélanger. J’aime également ajouter un peu de menthe pour réveiller les papilles.

Etape 3 : assemblages

Sortir la butternut du four et laisser refroidir quelques minutes avant d’évider avec une cuillère. Il faut veiller à ne pas percer la peau. Si cela devait être trop difficile, cela signifierait que votre butternut n’est passez cuite. Dans ce cas, mieux vaut la remettre au four. Ajouter la chair de butternut à la crème et bien mélanger le tout. Il ne reste plus qu’à remplir les butternut de cette préparation puis de saupoudrer le crumble. Le tout peut désormais retourner au four 20 à 25 minutes – th. 6.

Quelques photos ci-dessous pour vous démontrer tout cela. Bonne dégustation !

Cuisson au four d’une courge butternut – latabledejacinta.com
Préparation de la crème et du crumble – latabledejacinta.com
Butternut farcie – latabledejacinta.com
Butternut farcie – Ajout du crumble – latabledejacinta.com
Butternut farcie crème aux cranberries, noix et fromage – latabledejacinta.com
Butternut farcie crème aux cranberries, noix et fromage – latabledejacinta.com

Gelée de groseilles comme Bonne Maman

img_4997
Préparation de la gelée de groseilles – latabledejacinta.com

J’ai des souvenirs merveilleux d’une cueillette de groseilles dans le verger de mon amie Cécile, en Normandie. Sa grand-mère m’avait accueillie une semaine et j’avais modestement participé aux quelques travaux familiaux : fauchage des herbes hautes, cueillette des fruits, visite de la ferme et jeux dans le jardin. La cueillette s’est conclue par des pots de gelée de groseille dont nous nous sommes régalées. J’étais déjà très gourmande et curieuse. Je me souviens encore petite de regarder sa grand-mère faire. L’une de mes madeleines de Proust…

J’ai gardé de cette expérience l’envie d’un jardin à la fois utile et beau. Ce n’est que bien plus tard que j’ai réalisé ma propre expérience de confitures avec ma toute petite  « récolte ».

Chez lecteur, pour un pot de gelée de groseilles artisanale de 350 g, prévois environ 250 g de fruits extra-frais et 200 g maximum de sucre.
Lave les fruits rouges et égrappe-les. Fais cuire les grains avec un peu d’eau pendant 10 minutes jusqu’à ce qu’ils éclatent.
Passe le tout à travers un chinois en pressant les fruits avec une cuillère et récupère le jus dans une casserole. Pèse le jus récupéré pour prévoir la quantité de sucre à verser dans la casserole. Il faut respecter une égale quantité de sucre et de jus.
Maintenant tu peux porter à ébullition en mélangeant régulièrement et en veillant à ce que le sucre fonde dans le jus. Remue pendant 15 minutes maximum et vérifie que le jus ne caramélise pas. Aussi, régule bien le feu. Et voilà !
Le liquide s’est épaissi et il ne reste plus qu’à le verser dans un pot à confiture. Une fois refroidi, je conserve mes pots à l’envers pour que l’air ne génère pas de moisissure. C’est simple et efficace.

A part de bonnes tartines, que peux-tu faire avec une gelée de groseilles ?
Plein d’idées. Je la propose lors des goûters crêpes et gaufres. Elle peut être utilisée pour fourrer un gâteau au yaourt ou un gâteau au chocolat. Plus surprenant dans les recettes salées, tu peux l’ajouter au jus d’un rôti de dindonneau avec une bonne pointe de moutarde et de la crème. Hum ! cela ma paraît appétissant, non ?

A ton tour maintenant ! Tu peux tenter cette recette avec n’importe quel fruit rouge : framboise, cassis… Partage et raconte-moi ton expérience !
#confiture #fruitsrouges

Gelée de groseilles comme Bonne Maman

Gelée de groseille comme Bonne Maman – latabledejacinta.com

Houmous

Houmous – latabledejacinta.wordpress.com

Voilà une recette pour les apéritifs qui comblera également les Vegan.
À base de pois-chiches écrasés, il suffit de peu d’ingrédients pour en faire une crème savoureuse. Personnellement, j’aime que la consistance ne soit pas trop liquide mais chacun peut la régler en ajoutant plus ou moins de jus de cuisson.

Ingrédients : 200 gr de pois-chiches, 1 cuillère à soupe de tahini (crème de sésame), 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, persil plat frais, cumin, sel et poivre.

Pour les pois-chiches, deux possibilités : vous les achetez en boîte et il ne manquera plus qu’à les passer à la moulinette ou bien vous les achetez secs et là il vous faudra anticiper la préparation d’une journée. En effet, les légumes secs nécessitent un long temps de trempage. Pour ce faire, il suffit de verser les pois dans un grand saladier et de verser une grande quantité d’eau froide. Le lendemain matin, il vous faudra alors lancer la cuisson. La cocotte minute peut être une bonne solution. Cuire jusqu’à ce que les grains soient vraiment fondants en bouche.

Maintenant c’est simple. Verser les plus-chiches dans un robot. Ajouter l’huile d’olive, quelques feuilles de persil et le tahini. À part, écrasez le cumin pour en récupérer toutes les saveurs et versez également dans le robot.

Passer à la moulinette et ajouter au fur et à mesure du jus de cuisson jusqu’à ce que la consistance soit parfaite, c’est à dire à votre goût !

Conservez au frais avant de servir. Pour la présentation ajoutez du persil et un filet d’huile d’olive.

Accompagnez de pain ou de gressins.

Bonne dégustation !

PS : je n’ai pas encore tranché pour la question des pois-chiches en boîte ou secs. Je dois encore re-tenter en boîte pour voir si la différence de goût ou de texture est notable.