Cake aux épices pour Noël

L’hiver approche et les odeurs d’épices, de vin chaud ou de thé de Noël nous enveloppent. Les journées plus courtes nous incitent à hiberner, à chercher un réconfort sous un plaid et un bon « film de Noël ». Alors, voici la recette d’un bon cake pour vous accompagner dans ce moment de bonheur très « hygge ».

Ingrédients

200 g de beurre ramolli (appelé encore beurre pommade), 80 g de sucre blanc, 50 g de miel et 70 g de sucre roux (ou cassonade), 140 g de farine, 60 g d’amandes en poudre, 4 oeufs, 1 cuillère à café de bicarbonate, 1 cuillère à café de mélange 4 épices, le jus d’une demi-orange, écorces d’orange confites.

Préparation

Dans un saladier ou un robot-mixer, mélanger le beurre ramolli, le sucre blanc, roux et le miel. Ajouter la farine et les amandes puis les 4 œufs. Ajouter enfin le bicarbonate et la cuillère de 4 épices. Mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Préparer un moule en beurrant les bords. Personnellement, je saupoudre toujours un peu de farine et mes gâteaux se décollent très facilement. Alternative : le moule en silicone qui ne nécessite aucune préparation.

Verser la pâte dans le moule. Parsemer de quelques écorces d’orange. Faire reposer 15 minutes au réfrigérateur. Pendant ce temps, démarrer le préchauffage du four à thermostat 6.

Enfourner et cuire pendant 45 minutes. Utiliser la lame d’un couteau pour vérifier la cuisson à cœur. Démouler. Laisser refroidir.

Il ne reste plus qu’à servir avec un thé de Noël – j’aime particulièrement le thé Prince Wladimir de Kusmi Tea – et quelques orangettes.

Publicités

Mijoté de veau aux champignons et noisettes

IMG_9181
Veau mijoté aux noisettes et champignons – latabledejacinta

Cela ressemble un peu à la blanquette mais ce n’est vraiment pas de la blanquette. Je ne me l’explique pas vraiment, mais la pointe d’herbes et les noisettes (oui, oui !) apportent un vrai plus. Cette recette très simple renouvèle le genre et comme toujours… oubliez la cocotte sur le feu pour la laisser tranquillement mijoter. Le résultat n’en sera que meilleur. Une petite heure (courage – cela vaut la peine) et les morceaux de gras vont fondre et disparaître dans la sauce – zéro problème de viande élastique ! J’oubliais.

Ingrédients pour 4 personnes
700 g de veau « à blanquette » (appellation en  supermarché) ou épaule (chez le boucher), 8 petites pommes-de-terre BIO de préférence car je garde la peau, 25 cl de crème fraîche liquide ou épaisse entière, 1 Kub Or (ou autre bouillon de légumes) dilué dans un verre d’eau tiède, 1 cuillère à soupe de noisettes décortiquées et coupées en 2, 250 g de champignons, 2 échalotes, 3/4 brins de persil plat, huile d’olive, sel et poivre.

Ustensiles : une cocotte en fonte, un couteau d’office, planche à découper, cuillère en bois.

Préparation
Découpe de la viande : achetés en supermarché, les morceaux de veau  peuvent faire un peu peur. Toutefois avec un peu de patience, vous pouvez facilement en venir à bout. Il ne s’agit pas de s’entêter à enlever tout le gras. Le plat perdrait de sa saveur. Ne retirez que les morceaux les plus gros et les plus apparents. Coupez en morceaux de 4 cm environ car le veau réduit à la cuisson. Chez le boucher, demandez de préparer la viande mais en général, cela est fait d’office.

Dans une cocotte en fonte, faites blondir les échalotes ciselées 2 min avec un filet d’huile. Ajoutez les morceaux de veau et faites-les rissoler. Versez le bouillon, ajoutez les pommes de terre entières avec la peau (pensez vitamines). Poivrez. Couvrez et faites mijoter 30 min.

Ajoutez les champignons nettoyés et coupés en 4, le persil ciselé et les noisettes, faites cuire 30 min à feu doux en mélangeant régulièrement. Enfin ajoutez la crème fraîche, mélangez et laissez réduire un bon 1/4 d’heure encore. Et c’est prêt !

Si vous avez laissé cuire toute l’heure, les morceaux devraient être bien fondants, les pommes-de-terre auront pris le goût de la sauce. Bref un régal.

A votre tour maintenant !

Quiche au saumon

img_3573
Quiche au saumon – latabledejacinta.com

Standard de la cuisine française, la quiche est certainement l’un des plats préférés des français, tellement évident que l’on oublie d’en parler. Le plat est simple et rapide à faire. Pourtant, il m’arrive parfois de tomber sur des versions un peu « ratées » au niveau de la cuisson. Alors suivez bien mes indications et vous ne devriez pas être déçus. Je vous propose ici une quiche au saumon qui s’avère être une très bonne variante de la quiche Lorraine. Une solution parfaite pour sortir du train-train quotidien sans perdre de temps en semaine. Pour réaliser la quiche au saumon, je préfère utiliser du saumon fumé qui apporte plus de goût. Vous pouvez également prendre des dés de saumon pré-découpés qui sont eux plus économiques.

Ingrédients :

  • Une pâte feuilletée au beurre
  • 20 cl de crème liquide entière
  • 4 gros œufs entiers
  • 125 gr d’emmental râpé
  • 2 cuillères à café d’aneth séchée, à moins d’avoir de l’aneth fraîche
  • 100 gr de saumon fumé découpé en dés.

Étapes de la préparation :

  1. Important, préchauffez le four (à chaleur tournante de préférence) à thermostat 7.
  2. Mélangez les œufs et la crème au fouet.
  3. Ajoutez le fromage et le saumon. Bien mélanger.
  4. Étendez la pâte feuilletée avec sa feuille de papier sulfurisé sur un moule à tarte de 26/28 cm de diamètre. Pas besoin de piquer le fond avec une fourchette.
  5. Versez la préparation dans le moule et enfournez. Si votre four n’a pas eu le temps de chauffer, attendez qu’il soit arrivé à température.
  6. Laissez cuire 25/30 mn. La crème doit bien gonfler et brunir comme un gâteau. La pâte feuilletée doit être cuite sur le dessous. Vous pouvez contrôler visuellement avec un plat en Pyrex. Le papier sulfurisé est également un indicateur. Il ne doit pas noircir pendant la cuisson mais peut devenir marron foncé.
  7. Pour servir la quiche, retirez le papier sulfurisé et replacez la quiche dans un beau plat. Servez-la accompagnée d’une salade verte croquante en y ajoutant des pignons et des lamelles fines de betterave rouge crue.