Gâteau moelleux au fromage blanc et à la vanille

Une recette facile et rapide, pour les enfants et débutants. Pour ma part, il me restait un pot de fromage blanc à la limite de la péremption. Voilà une excellente façon d’éviter le gaspillage.

Ingrédients

500g de fromage blanc, 4 œufs, 100g de sucre, 110 g de farine, 1 à 2 cuillères à café d’extrait de vanille, 1 cuillère à café de levure chimique.

Ustensiles : 2 saladiers, 1 fouet, 1 batteur, 1 spatule silicone, 1 moule à manqué de 20 cm.

Préparation

  • Allumez votre four à th. 6 pour le préchauffage.
  • Cassez et séparez les œufs dans 2 saladiers : l’un pour les blancs, l’autre pour les jaunes.
  • Montez les blancs en neige et réservez les.
  • Dans l’autre saladier, ajoutez le sucre et mélangez les jaunes d’œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène, jusqu’à ce qu’il blanchisse. Ajouter le fromage blanc. Mélangez bien. Enfin ajoutez la farine et la levure. Continuez à mélanger jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse. Il ne reste plus qu’à ajouter délicatement les blancs en neige.
  • Si votre moule est en métal, beurrez la surface puis farinez-la.
  • Versez la préparation dans votre moule et raclez avec votre spatule.
  • Enfournez 25 à 30 mn.
  • Laissez refroidir avant de démouler.

J’ai utilisé une grille pour le retourner dans mon plat, d’où les marques à la surface … de votre côté, préférez une assiette !

Vous pouvez servir ce gâteau au fromage blanc avec un coulis de fruit. Conservez-le au réfrigérateur pour le servir frais et éviter qu’il ne se dessèche.

NB : la plupart des recette proposent d’ajouter un zeste de citron ou d’orange mais j’ai préféré la vanille pour faire plaisir aux enfants.

Publicités

Cake aux épices pour Noël

L’hiver approche et les odeurs d’épices, de vin chaud ou de thé de Noël nous enveloppent. Les journées plus courtes nous incitent à hiberner, à chercher un réconfort sous un plaid et un bon « film de Noël ». Alors, voici la recette d’un bon cake pour vous accompagner dans ce moment de bonheur très « hygge ».

Ingrédients

200 g de beurre ramolli (appelé encore beurre pommade), 80 g de sucre blanc, 50 g de miel et 70 g de sucre roux (ou cassonade), 140 g de farine, 60 g d’amandes en poudre, 4 oeufs, 1 cuillère à café de bicarbonate, 1 cuillère à café de mélange 4 épices, le jus d’une demi-orange, écorces d’orange confites.

Préparation

Dans un saladier ou un robot-mixer, mélanger le beurre ramolli, le sucre blanc, roux et le miel. Ajouter la farine et les amandes puis les 4 œufs. Ajouter enfin le bicarbonate et la cuillère de 4 épices. Mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Préparer un moule en beurrant les bords. Personnellement, je saupoudre toujours un peu de farine et mes gâteaux se décollent très facilement. Alternative : le moule en silicone qui ne nécessite aucune préparation.

Verser la pâte dans le moule. Parsemer de quelques écorces d’orange. Faire reposer 15 minutes au réfrigérateur. Pendant ce temps, démarrer le préchauffage du four à thermostat 6.

Enfourner et cuire pendant 45 minutes. Utiliser la lame d’un couteau pour vérifier la cuisson à cœur. Démouler. Laisser refroidir.

Il ne reste plus qu’à servir avec un thé de Noël – j’aime particulièrement le thé Prince Wladimir de Kusmi Tea – et quelques orangettes.

Carrot cake – gâteau américain aux carottes et aux noix

Carrot cake
Carrot cake – gâteau américain aux carottes et au noix – latabledejacinta.com

 

Un grand classique de la pâtisserie américaine, ce gâteau fait plein d’effet, surmonté d’une crème onctueuse à base de fromage frais. Son biscuit à base de carottes (oui, oui n’ayez pas peur) et de noix est particulièrement moelleux. Il est parfumé à la cannelle, l’épice préférée des américains pour la pâtisserie. Toutefois, si vous n’êtes pas fan, vous pouvez très bien la remplacer par du café ou de jus d’orange. Pour ce qui est de la réalisation, le carrot cake n’est pas très compliqué à faire mais sa cuisson est longue, prévoyez 1h15 !

Ingrédients

Pour le biscuit : 260 g de carottes râpées, 200 g de farine, 225 de sucre, 3 oeufs, 75 g de noix hachées, 225 g d’huile tournesol, 1 cuillère à café de cannelle, 1 cuillère à soupe de bicarbonate et une pincée de sel. Prévoir des noix entières pour la décoration.

Pour la crème : 150 g de fromage frais (St Môret® ou Philadelphia original®), 100 g de beurre mou, 100 g de sucre en poudre.

Préparation du biscuit

Préchauffez le four thermostat 5 (150 ºC). Dans un grand saladier ou un robot, mélangez les ingrédients à l’exception des carottes. Une fois la pâte bien lisse, ajoutez les carottes râpées. Versez le tout dans un moule à manquer, idéalement en silicone. Sinon, n’oubliez pas de beurrer les parois de votre moule ! Enfournez et laissez cuire 1h15.

Préparation de la crème

Travaillez le mélange sucre et beurre dans un petit saladier. Le mélange doit être lisse. Ajoutez ensuite le fromage frais et un filet d’extrait de vanille. De même, mélangez longuement pour en faire une crème onctueuse. Vérifiez la teneur en sucre et corrigez si besoin. Réservez au frais.

Lorsque le biscuit est cuit, sortez-le du four, démoulez et laissez refroidir sur une grille. Vous pouvez alors ajouter la crème et l’étaler avec une spatule. En attendant de servir, conservez votre carrot cake au réfrigérateur.

Si vous doublez la quantité de crème, vous pouvez également, couper le gâteau en 2 et créer un étage. Enfin en été, vous pouvez ajouter des fruits rouges et ainsi donner une note de fraîcheur.

Enjoy ! Bon appétit !

Carrot cake - gâteau américain aux carottes et aux noix - latabledejacinta.com
Carrot cake – gâteau américain aux carottes et aux noix – latabledejacinta.com

 

Pão de ló – Génoise portugaise – Sponge cake

IMG_3167

Je viens de refaire un Pão de ló, gâteau typique portugais que l’on retrouve dans toutes  les maisons. Il est nature, tout simple mais sa recette est tout de même particulière puisqu’il n’y a pas un gramme de beurre … ce qui ne l’empêche pas d’être délicieux. Ce gâteau est également appelé « Bolo d’água » (gâteau à l’eau) car la recette nécessite quelques cuillères d’eau. Les plus gourmands comme moi ajouteront dans l’assiette un fond de crème anglaise et des cerises ou des fraises….

Comme souvent dans la cuisine portugaise, chaque région a apporté sa propre interprétation de la recette, notamment à  Alfeizerão,  Ovar, Margaride et Arouca. En Italie, ce gâteau est appelé « Pan di Spagna » (Pain d’Espagne). Dans les pays anglo-saxons, la recette la plus proche est le sponge cake.

Plus étonnant, la recette est arrivée jusqu’au Japon au XVIe siècle, à l’époque des grands navigateurs portugais. Ils avaient amené avec eux la recette que l’on appelait alors « Pão de Castella » mais prononcé « castera ». Cette recette a évolué au fil des siècles pour devenir l’un des gâteaux les plus typiques du Japon : le Kasutera.

Cliquez ici pour lire la recette.

Le Trianon

IMG_2746

Moi qui aime les recettes simples et savoureuses, ce gâteau sort du commun et demande plus de patience et de préparation. Je dois avouer que j’avais très envie de faire un gâteau de pâtissier, plus professionnel qui épate les jours d’anniversaire en famille. Après l’avoir oublié quelques années au profit des cookies, marbrés et mousseux (parfaits pour les anniversaires des enfants) c’est ma fille de 14 ans qui a pris le relais. Nous avons refait cette recette plusieurs fois et amélioré quelques détails de cuisson, de proportions.

Pour cette recette, il faut prévoir 3 étapes car il y a 3 couches : à la base, une dacquoise à la noisette, puis un croustillant praliné et enfin une mousse au chocolat noir. Suite à l’assemblage des 3 éléments, il faudra aussi prévoir 1 heure de refroidissement (au minimum) pour que la mousse prenne bien. C’est parti…

Matériel spécifique : un cercle de pâtissier de 25 cm de diamètre, un plaque à pâtisserie, du papier sulfurisé. J’ai investi dans une casserole à double-fond pour faire fondre le chocolat au bain-marie. Rien d’obligatoire mais j’avoue que c’est plus facile à organiser désormais.

  • Ingrédients de la dacquoise : 2 blancs d’œufs, 50 gr de poudre de noisette, 50 gr de sucre glace, 15 gr de sucre semoule, 1 pincée de sel.
  • Ingrédients du croustillant praliné : 200 gr de pralinoise, 70 gr de chocolat au lait de pâtissier, 80 gr de crêpes dentelle (« Gavottes »).
  • Ingrédients de la mousse au chocolat : 220 gr de chocolat, 15 cl de lait, 30 cl de crème fleurette, 1 1/2 feuilles de gélatine.

Avant de vous lancer, il faut préchauffer le four à 180°C et mettre la crème fraîche au congélateur pour qu’elle soit très froide (mais sans givre)

Préparation de la dacquoise : dans un saladier, tamiser le sucre glace et la poudre de noisette. Monter à part les blancs en neige avec une pincée de sel. Lorsque le mélange mousse, ajouter le sucre semoule. Continuer à fouetter jusqu’à ce que les blancs soient fermes. Ajouter enfin délicatement les poudres tamisées. Mélanger en soulevant la masse jusqu’à ce que les poudres soient complètement incorporées.
Verser la pâte sur une feuille de papier sulfurisé, étaler à l’aide d’une spatule (ou dos d’une cuillère) de façon à former un cercle un tout petit peu plus grand que les dimensions du cadre (j’ai fait 1 cm de plus de chaque côté). Parsemer de noisettes concassées éventuellement. Saupoudrer de sucre glace. Faire cuire pendant 10 minutes pas plus. Surveiller la cuisson, une croute légèrement dorée se forme et le biscuit doit rester moelleux.
Une fois la dacquoise complètement refroidie, décoller la dacquoise de son papier sulfurisé. Enfoncer le cercle dans le biscuit pour le découper au format exact. Déposer la dacquoise sur le plat de service. Prévoir éventuellement un papier dentelle décoratif qui aura l’avantage d’absorber l’humidité et éviter que la dacquoise ne colle à l’assiette.
Préparation du croustillant : émietter les gavottes du bout des doigts. Faire fondre au bain marie le praliné et le chocolat au lait. Hors du feu, ajouter les gavottes et mélanger. Verser ce mélange sur la dacquoise et étaler délicatement le croustillant à l’aide d’une spatule en allant jusque dans les coins. Faire durcir au réfrigérateur 30 minutes environ (ou au congélateur pendant 10 minutes).

Préparation de la mousse au chocolat : faire ramollir pendant 10 minutes la gélatine dans un bol d’eau froide. Faire fondre au bain marie le chocolat. Porter le lait à ébullition. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée et bien mélanger. Verser en trois fois sur le chocolat fondu en mélangeant à chaque fois vivement à l’aide d’une spatule. Laisser tiédir le mélange. Monter la crème en chantilly mousseuse. Verser le chocolat tiède dans la chantilly mousseuse et l’incorporer délicatement à l’aide de la spatule.
Verser la mousse sur le croustillant praliné. Faire prendre au réfrigérateur (1 heure minimum) ou au congélateur (30 minutes).

L’ensemble doit être resté 3 heures au réfrigérateur ou 1 heure au congélateur avant de retirer le cercle. Réserver au réfrigérateur et ne sortir que 10 mn avant de servir. Saupoudrer alors de cacao en poudre en utilisant un tamis.

Variante :  déposer quelques framboises sur le croustillant avant de verser la mousse puis quelques unes sur le gâteau avant de servir. L’association framboise-chocolat fonctionne très bien.

Gâteau Cookie

 

Gâteau cookie – latabledejacinta.wordpress.com

Quand on n’a pas le temps de préparer 2 fournées de petits cookies avec une plaque à pâtisserie… voici une recette qui vous permettra de vous régaler en utilisant un moule à manqué classique. Pour cette version, des amandes effilées ont été rajoutées. Mais idéalement, il faudrait plutôt mettre une bonne poignée de noisettes concassées pour ajouter du goût et du croquant.

 

Ingrédients : 120 g de beurre ramolli, 180 g de farine, 180 g de pépites de chocolat, 50 g de sucre en poudre, 50 g de cassonade, 1 œuf, 1 cuillère à café d’extrait de vanille, 1 cuillère à café de levure chimique, 1 cuillère à café de bicarbonate de soude, 1 pincée de sel.

Préparation :

Préchauffez votre four à 180°c.

Dans un bol, mélangez le beurre, le sucre en poudre et la cassonade jusqu’à obtenir une consistance lisse. Ajoutez progressivement l’œuf et la vanille.

Mélangez dans un autre récipient la levure, le bicarbonate de soude, une pincée de sel et la farine. Ajoutez ce mélange dans la première préparation. Incorporez enfin les pépites de chocolat et mélangez de nouveau.

Déposez votre pâte uniformément dans un moule graissé au préalable ou dans un moule en silicone. Faites cuire le cookie géant pendant 15-20 minutes au four

Laissez votre gâteau refroidir avant de le démouler. Il peut avoir tendance à se casser.

Chocolaté mousseux

Le chocolaté mousseux – latabledejacinta.wordpress.com

Voici la recette que je faisais pour la fête des mères à ma Maman.  Attention pour les gourmands, il pourrait être addictif !
Le principe de la recette consiste à doubler les quantités d’un gâteau au chocolat mais de consacrer une moitié des Ingredients au biscuit et l’autre à la mousse au chocolat que l’on nappera par dessus. La finition est faite de chocolat râpé.

Ingrédients : 8 œufs, 200 gr de chocolat, 150 gr de beurre, 200 gr de sucre, 60 gr de farine, 1 cuillère à café de levure chimique.

Tout d’abord, casser les morceaux de chocolat dans un saladier et ajouter le beurre coupé en petits morceaux. Faire fondre au micro-ondes ou au bain-marie. Mélanger le tout. Ajouter le sucre. Avant de casser les œufs, sortir un deuxième saladier. Casser les œufs en séparant les jaunes et les blancs. Verser les jaunes d’œuf dans le chocolat et les blancs dans le deuxième saladier. Bien mélanger la préparation au chocolat. Monter les blancs en neige dans l’autre saladier. Vous  pouvez ajouter une petite pincée de sel. Incorporer les blancs délicatement dans la préparation au chocolat pour faire une grande mousse.

C’est maintenant qu’il faut couper la préparation en 2. Une petite moitié est réservée au réfrigérateur pour le nappage. L’autre moitié reçoit la farine et la levure chimique. Ici il faut veiller à ce que la farine se mélange bien. Verser cette préparation dans un moule en silicone et cuire 15/20mn à thermostat 6. Sortir le gâteau du four et le laisser refroidir dans son assiette de présentation. Napper enfin le gâteau de sa mousse au chocolat. Puis, râper 2 ou 3 carrés de chocolat au-dessus pour terminer la présentation. Régalez-vous !

Bolo d’água

IMG_0225

Origine : Portugal

Ce gâteau ressemble beaucoup à la génoise. Il est plus facile à réaliser. Par contre, sa cuisson est vraiment longue. Pour réussir, il faut bien respecter la température et le temps indiqué.

C’est un gâteau « nature » (pas de chocolat, de crème,…) dont le sucre à tendance à se cristalliser sur la croute. Il est très plaisant à manger tel quel. Si vous êtes gourmand, vous pouvez proposer une petite crème anglaise (voir Glace vanille) et des fruits frais !

Ingrédients : 4 oeufs,  2 tasses de sucre, 2 tasses de farine, 8 cuil. à soupe d’eau, 1/2 sachet de levure chimique.

Préchauffer le four à 180° (th6).

Casser les jaunes d’oeufs dans un saladier et récupérer les blancs dans un deuxième bol. Ajouter le sucre aux jaunes et bien mélanger. Ajouter la farine et la levure chimique puis mélanger jusqu’à qu’il n’y ait plus de grumeaux. Ajouter l’eau petit à petit. Monter les blancs en neige jusqu’à ce qu’ils soient bien compacts. Les ajouter à la préparation, délicatement.

Verser la pâte dans un moule.

Faire cuire doucement pendant prêt d’une heure (et oui !)

Laissez refroidir avant de  démouler.

Madeleines

IMG_4081

Origine : France

Ingrédients : 2 oeufs, 100 grs de sucre, 110 grs de farine, 90 grs de beurre, 1/2 sachet de levure chimique.

Préchauffer le four à 220° (th7).

Faire fondre le beurre. Ajouter le sucre et mélanger. Ajouter les 2 oeufs et bien mélanger. Ajouter la farine et la levure chimique et mélanger jusqu’à qu’il n’y ait plus de grumeaux.

Verser la pâte dans des moules à madeleines.

Faire cuire pendant 8 min.

Vérifier qu’elles ont bien doré. Sortir du four. Laisser refroidir avant de les démouler et c’est prêt !

Pour la photo, j’ai réalisé une variante avec des pépites de chocolat.

La tarte au chocolat

IMG_0110

Origine : France

Ingrédients : 200 grs de chocolat, 25 cl de crème fraîche liquide, 100 grs de sucre ou sirop de canne, 50 grs de beurre, 1 pâte sablée.

Faire bouillir la crème dans une casserolle. Ajouter le chocolat cassé en morceaux, puis le sucre et le beurre. Bien mélanger.

Étendre la pâte sablée sur un moule à tarte. Ajouter une feuille de papier cuisson qui recouvre toute la surface. Étaler des billes d’argile sur le plat avant de lancer la cuisson du fond de tarte : thermostat 6 – environ 15 mn. Vérifier que la pâte brunit légèrement.

Laisser refroidir.

Saupoudrez un peu d’amande en poudre (option).

Verser la sauce au chocolat et laissez-la refroidir.

C’est prêt !

PS : comme souvent en pâtisserie, je fais varier les contenants et pour la photo je me suis amusée à faire des mini-tartelettes avec quelques moules mous que j’avais sous la main. Cela ne change en rien la recette bien sûr.

Le Fameux

IMG_4330.JPGCe gâteau au chocolat a été surnommé le Fameux car sa recette a été partagée un peu partout : dans la famille, au bureau, à l’école des enfants. C’est le gâteau au chocolat par excellence. Le plus simple, le plus efficace. Sa croute croustille à l’extérieur et l’intérieur est bien fondant.

Ingrédients : 200 gr de chocolat, 200 gr de beurre, 200 gr de sucre, 60 gr de farine, 5 œufs.

Préparation des gens pressés : d’abord, lancer le pré-chauffage du four à th.6. Dans un saladier, couper le beurre en morceaux, ajouter le chocolat cassé en petits carrés. Mettre le saladier 1 mn au micro-ondes. Sortir et mélanger. Mettre à nouveau 1 mn. Sortir et mélanger. Si le beurre et le chocolat sont bien fondus, ajouter le sucre. Il doit fondre dans la préparation. Ajouter la farine et enfin les œufs entiers. Mélanger jusqu’à ce que la préparation soit bien lisse. Il ne reste plus qu’à la verser dans un moule. Si vous avez un « moule mou », vous n’aurez même pas à le beurrer. La cuisson au four est rapide : 15 mn. Attention, au moment de sortir le gâteau, il peut-être un peu liquide à l’intérieur. Mieux vaut le laisser refroidir avant. La dernière fois que j’ai fait ce gâteau j’ai changé de moule et j’ai préféré des mini-gâteaux que vous avez ici en photo.