Pão de ló – Génoise portugaise – Sponge cake

IMG_3167

Je viens de refaire un Pão de ló, gâteau typique portugais que l’on retrouve dans toutes  les maisons. Il est nature, tout simple mais sa recette est tout de même particulière puisqu’il n’y a pas un gramme de beurre … ce qui ne l’empêche pas d’être délicieux. Ce gâteau est également appelé « Bolo d’água » (gâteau à l’eau) car la recette nécessite quelques cuillères d’eau. Les plus gourmands comme moi ajouteront dans l’assiette un fond de crème anglaise et des cerises ou des fraises….

Comme souvent dans la cuisine portugaise, chaque région a apporté sa propre interprétation de la recette, notamment à  Alfeizerão,  Ovar, Margaride et Arouca. En Italie, ce gâteau est appelé « Pan di Spagna » (Pain d’Espagne). Dans les pays anglo-saxons, la recette la plus proche est le sponge cake.

Plus étonnant, la recette est arrivée jusqu’au Japon au XVIe siècle, à l’époque des grands navigateurs portugais. Ils avaient amené avec eux la recette que l’on appelait alors « Pão de Castella » mais prononcé « castera ». Cette recette a évolué au fil des siècles pour devenir l’un des gâteaux les plus typiques du Japon : le Kasutera.

Cliquez ici pour lire la recette.

Publicités

Fraîcheur niçoise

img_3096
Salade niçoise – latabledejacinta.com

La salade la plus gourmande et la plus équilibrée. J’adore ses couleurs et la préparer, faire une belle assiette me donne déjà quelques minutes de bonheur. C’est un plat complet de l’équilibre entre les féculents, les fibres, les protéines et les vitamines. C’est aussi le respect de la tradition culinaire niçoise car là-bas on ne rigole pas avec les ingrédients qui peuvent figurer dans l’assiette. Alors pas de riz les amis !

Ingrédients pour une personne : 2 œufs durs, une poignée d’haricots verts, une tomate, quelques lanières de poivrons, quelques feuilles de salade, 2 ciboules, 6 olives, 4 filets d’anchois, une petite boîte de thon à l’huile d’olive, basilic et persil frais.

Couvrir le fond de l’assiette de salade, répartir les tomates coupées, les portions d’œufs durs, les haricots et les lanières de poivron. Disposer le thon au centre après avoir retiré l’huile, les anchois et les olives.

La ciboule se présente comme un petit poireau dont on doit couper la racine, la partie trop verte et l’enveloppe extérieure trop abîmée. Couper en fine tranches et répartir dans l’assiette. Cela apporte un goût entre la ciboulette et l’oignon frais mais non piquant. A découvrir sans risque.

Pour terminer, il ne reste plus qu’à ajouter le basilic et le persil ciselés. Arroser d’une vinaigrette légère à base d’huile d’olive et de vinaigre balsamique. Ajoute une pincée de sel de Guérande.

Les sablés de Noël

IMG_0964

C’est de saison. Voilà des petits gâteaux réconfortants pour passer l’hiver avec un mug de thé de Noël, un cappuccino bien crémeux ou un chocolat chaud. Ce qui est en plus sympa, c’est que la recette peut être considérée comme une base que vous pourrez faire varier à votre goût. Vous pouvez ajouter de la cannelle, des pépites de chocolat noir ou blanc, des raisins secs, du gingembre en poudre, des petits morceaux d’orange confite, des cranberries… Choisissez au gré de vos envies !
Vous pouvez utiliser des emporte-pièce pour faire les formes et si vous n’en avez pas, alors un simple verre fera l’affaire.
J’oubliais de dire. J’ai récupéré cette recette auprès de la maîtresse de CP de mes filles. Autant dire que c’est un jeu d’enfant.
Aller, c’est parti !

Ingrédients : 250 gr de farine, 150 gr de beurre, 100 gr de sucre, 2 oeufs. Choisir un ingrédient supplémentaire comme des pépites de chocolat.

Préparation : Allumer le four à thermostat 6. Faire fondre le beurre au bain-marie dans un saladier. Ajouter le sucre et mélanger fermement jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter les oeufs et continuer à bien mélanger. Idem, il faut faire blanchir la préparation. Cela signifiera que les ingrédients sont bien amalgamés. Ajouter la farine, puis enfin les pépites.
Cette pâte doit pouvoir être mise en boule. Si elle était trop liquide. Ajouter un peu de farine. Ensuite réserver la pâte au réfrigérateur pendant 1 heure. Étaler la pâte. Prévoir environ 5 à 10 mm d’épaisseur.
Préparer une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Déposer les formes découpées sur la feuille. Enfourner 10 à 15 mn. Il vaut mieux surveiller la première fournée car selon les fours la cuisson peut aller plus ou moins vite. Laisser refroidir et déguster !