Gelée de groseilles comme Bonne Maman


img_4997
Préparation de la gelée de groseilles – latabledejacinta.com

J’ai des souvenirs merveilleux d’une cueillette de groseilles dans le verger de mon amie Cécile, en Normandie. Sa grand-mère m’avait accueillie une semaine et j’avais modestement participé aux activités de la famille : fauchage des herbes hautes, cueillette des fruits, visite de la ferme et jeux dans le jardin. La cueillette s’est conclue par des pots de gelée de groseille dont nous nous sommes régalées. J’étais déjà très gourmande et curieuse. Je me souviens encore petite de regarder sa grand-mère faire. L’une de mes madeleines de Proust…

J’ai gardé de cette expérience l’envie d’un jardin à la fois utile et beau. Ce n’est que bien plus tard que j’ai réalisé ma propre expérience de confitures avec ma toute petite  « récolte ».

Ingrédients pour un pot de gelée de groseilles artisanale de 350 g

  • environ 250 g de fruits extra-frais,
  • 200 g maximum de sucre.

Préparation

Lave les fruits rouges et égrappe-les.

Fais cuire les grains avec une petite quantité d’eau pendant 10 minutes jusqu’à ce qu’ils éclatent. L’eau s’évapore en partie. Le mélangé s’est épaissi.

Verse le tout dans un écumoire et laisse le jus couler sans trop presser les fruits.

Récupère le jus dans une casserole.

Pèse le jus récupéré pour prévoir la même quantité de sucre à verser dans la casserole. Il faut respecter une quantité égale de sucre et de jus.


Maintenant tu peux porter à ébullition en mélangeant régulièrement et en veillant à ce que le sucre fonde dans le jus. Remue pendant 5 voir 10 minutes max. et vérifie que le jus ne caramélise pas. Aussi, régule bien le feu.

Et voilà !


Le liquide s’est épaissi et il ne reste plus qu’à le verser dans un pot à confiture. Referme encore chaud et retourne tes pots. A l’envers et encore chaud, le vide se crée au fond du pot et la gelée est ainsi pasteurisée. C’est simple et efficace !

A part de bonnes tartines, que peut-on faire avec une gelée de groseilles ?


Plein d’idées. Je la propose lors des goûters crêpes et gaufres. Elle peut être utilisée pour fourrer un gâteau au yaourt ou un gâteau au chocolat. Plus surprenant dans les recettes salées, tu peux l’ajouter au jus d’un rôti de dindonneau avec une pointe de moutarde et de la crème. Hum ! appétissant, non ?

A votre tour maintenant ! Tentez cette recette avec n’importe quel fruit rouge : framboise, cassis…

Partagez et racontez-moi votre expérience !

Gelée de groseilles comme Bonne Maman

Le mois suivant, en juin juillet, place à la confiture d’abricots. Retrouvez ma recette originale avec un petit twist d’épices.

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.